Les avantages de la Loi Pinel

Economisez jusqu’à 6000 € d’impôts par an avec la loi Pinel. Grâce à cet avantage, financez votre projet d’investissement immobilier sur le long terme, quel qu’il soit : achat d’une résidence secondaire, revenu complémentaire, constitution d’un patrimoine.

Une réduction d’impôts attractive et personnalisée 

Avec la Loi Pinel, vous déduisez de vos impôts jusqu’à 21 % du prix d’achat du bien immobilier sur 12 ans. Grâce à une flexibilité sur la durée d’investissement (de 6 ans à 12 ans), vous profitez d’une variable d’ajustement supplémentaire, pour un projet encore plus personnalisé.

Vous adaptez ainsi le dispositif, sa réduction d’impôts et sa période d’application en fonction de vos objectifs.

Vous financez votre bien immobilier

La Loi Pinel vous permet de financer indirectement l’achat de votre bien immobilier. Grâce à la réduction d’impôts, vous pouvez acquérir un logement neuf avec un effort d’épargne moindre.

Par exemple, vous investissez dans un appartement 2 pièces à 165 000 € dans l’agglomération bordelaise, avec un prêt sans apport (TEG - 3,5 %, comprenant une assurance prêt immobilier), et loué pour 540€/mois. Votre financement sera réparti ainsi :

avantage loi pinel

 

> 65 % par le revenu locatif de l’appartement

30 % par les avantages fiscaux de la loi Pinel

> Seulement 5 % par votre effort d’épargne

Un investissement rentable et sécurisé

L’Etat a souhaité privilégier des zones où la demande locative est la plus forte : les grandes villes françaises et leur périphérie.

Les zones éligibles au dispositif Pinel, A bis, A, B1 et B2 (sur dérogation préfectorale) sont reconnues pour leur potentiel.

Les opérations en zone B1 s’avèrent particulièrement intéressantes.

Dans ces secteurs, vous tirez profit d’un prix d’achat plus faible, d’un marché immobilier en plein développement et donc d’une rentabilité accrue.

Découvrez des logements éligibles au dispositif Pinel partout en France !

zone A, Abis, B1 et B2 sur dérogation

Vous profitez d'un capital "physique" à terme

Au terme de la période de la location du dispositif plusieurs options s’offrent à vous, en fonction des objectifs que vous vous être fixés :

  • Prolonger la location dans la limite d’une durée totale de 12 ans et continuer à profiter du dispositif.
  • Poursuivre la location du logement au delà des 12 ans, sans avantage fiscal, mais en bénéficiant d’un revenu complémentaire.
  • Revendre le bien immobilier et générer une plus-value.
  • Conserver le logement comme résidence secondaire ou comme patrimoine