Déclaration de revenus : on vous accompagne

Contrairement aux idées reçues, déclarer ses revenus n’a rien de complexe. Cependant n’attendez pas le dernier moment pour le faire. Pichet Investissement vous donne les clés pour réussir votre déclaration sereinement.

Quelle est la date limite ?

Si comme plus de 20 millions de Français, vous avez choisi de déclarer vos revenus en ligne, les dates limites varient en fonction de votre département :

Vous résidez dans le département numéroté

 La date limite de déclaration en ligne est fixée au

du 01 au 19 (zone 1) et non-résidents

 mardi 22 mai 2018 à minuit

du 20 au 49 (zone 2)

 mardi 29 mai 2018 à minuit

du 50 au 974/976 (zone 3)

 mardi 5 juin 2018 à minuit

 (Attention : si le revenu de votre foyer fiscal dépasse 15 000 €, et si votre résidence principale est équipée d’internet, vous devez obligatoirement déclarer en ligne)

Comment se connecter à sa déclaration en ligne ?

En saisissant l’adresse ci-dessous, vous accédez au formulaire d’identification :

https://cfspart.impots.gouv.fr/LoginMDP

S’il ne s’affiche pas par défaut, vous devez renseigner votre « numéro fiscal » qui figure sur votre dernier avis d’imposition.

Si vous ne retrouvez pas votre numéro fiscal ni votre mot de passe, pas d’inquiétude : vous pouvez les faire communiquer par e-mail par l’administration. Pour cela, vous avez toutefois intérêt à ne pas attendre la dernière minute.

Peut-on modifier la déclaration pré remplie ?

Oui, si c’est nécessaire. L’administration fiscale indique les renseignements dont elle dispose à la date d’envoi des formulaires de déclaration. Ces informations peuvent être incomplètes ou erronées. Il vous appartient de les compléter ou de les rectifier. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’être fiscalement redressé et devoir payer des pénalités. Mais là encore, pas de panique : si vous constatez une erreur après avoir validé et transmis votre déclaration, vous avez encore la possibilité de faire des corrections dans les jours qui suivent.

Les points essentiels à vérifier sur la déclaration pré remplie

Les cases vides : il se peut que des tiers déclarants (employeurs, banques, assurance maladie, etc.) n’aient pas rempli à temps leurs obligations. C’est à vous de remplir ces cases avec les éléments dont vous disposez.

Les montants : il faut les vérifier. En signant votre déclaration, vous devenez responsable de l’exactitude de toutes les informations mentionnées.

N’oubliez pas vos revenus fonciers

Vos revenus locatifs doivent être ajoutés à vos autres revenus. Ils vont alors entrer dans le barème d’imposition.

  • En dessous de 15 000 €, le régime forfaitaire « micro-foncier » s’applique obligatoirement.
  • Au-dessus de 15 000 €, vous devez calculer votre revenu net foncier, c'est-à-dire les loyers encaissés pendant l’année, déduction faite des charges (travaux, assurance, impôts fonciers, etc.).

Vous devez indiquer le détail du calcul du revenu net foncier sur une déclaration séparée, (formulaire n°2044 cerfa n°10334*21 également disponible en déclarant en ligne).

 Pratique :

  • Notice explicative de la déclaration d’impôt : http://droit-finances.commentcamarche.com/download/telecharger-76-notice-explicative-de-la-declaration-d-impots-2017
  • Demande d’aide d’impôts service : http://droit-finances.commentcamarche.com/faq/2686-impots-service-aide-par-telephone

Pichet Investissement vous accompagne et vous propose des solutions pour réduire vos impôts