Impôts 2018, l’essentiel !

Cette année fiscale s’annonce riche, entre la hausse de la CSG* de 1,7 % et la baisse de la taxe d’habitation de 30 % pour les foyers concernés. La préparation de la retenue de l’impôt à la source apporte, elle aussi, son lot de changements.

Retenue de l’impôt à la source

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera mis en place le 1er janvier 2019. Il concernera les salariés, les retraités mais aussi les indépendants et les propriétaires qui perçoivent des revenus fonciers. Dès la déclaration en ligne de ce printemps, le contribuable connaîtra son taux de prélèvement. Dans un couple, ce taux peut être individualisé ou non. 2018 est une année de transition, il n’y aura pas de double prélèvement en 2019 pour les revenus non exceptionnels. En revanche, certains revenus comme les plus-values mobilières et immobilières resteront imposés de la même manière. 

DEMANDER UNE SIMULATION GRATUITE

Maintien de certains avantages fiscaux

Outre le dispositif Pinel prolongé pour quatre ans, la réduction d’impôt Censi-Bouvard a été reconduite jusqu’en décembre 2018. Ce dispositif concerne les particuliers qui investissent dans des résidences pour étudiants, personnes âgées, dépendantes ou handicapées. Avantage principal : réduction d’impôt de 11 à 25 % sur le prix d’acquisition, dans la limite de 300 000 euros.

https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/les-regimes-dimposition 

DEMANDER UNE SIMULATION GRATUITE

Suppression progressive de la taxe d’habitation

La suppression de la taxe d’habitation sur la résidence principale concernera 8 Français sur 10, sous conditions de ressources. Elle sera mise en place progressivement. A l’automne, les foyers concernés devraient voir le montant de leur taxe d’habitation diminuer de 30 %, puis de 65 % en 2019. En 2020, le dégrèvement sera total. Attention, la contribution à l’audiovisuel public, la redevance, n’est pas concernée par cette réforme. 

DEMANDER UNE SIMULATION GRATUITE

Autres dispositifs

Exclus du Censi-Bouvard, les propriétaires de résidences de tourisme de plus de quinze ans qui engagent des travaux de réhabilitation bénéficieront également d’une réduction d’impôt.

Par ailleurs, le Crédit d’impôt sur la transition énergétique (CITE) est prolongé d’un an, avant d’être transformé en prime en 2019. Destiné aux particuliers, il concerne entre 15 % et 30 % des montants engagés, selon la nature des travaux éligibles.

PRENDRE RENDEZ-VOUS AVEC UN CONSEILLER

*Contribution Sociale Généralisée, prélèvement obligatoire servant au financement de la Sécurité Sociale